Les artistes

Millésime 2018

Claude Viallat

Né à Nîmes en 1936, Claude Viallat s’est fait connaître, dans la France d’après 1968, comme l’un des maîtres fondateurs du mouvement Supports/Surfaces. Autrement dit, une nouvelle manière d’envisager la peinture sur une toile libre, sans châssis, à l’aide d’un motif récurrent — sa fameuse empreinte, immédiatement célèbre, immédiatement identifiable. Dès 1971, Claude Viallat était invité à exposer à la Biennale de Paris ; dès 1972, au musée Guggenheim de New York. Un succès qui ne s’est jamais démenti.

Il a créé l’estampe pour le 7e Prix Denis-Lalanne.

les-artistes-prix-denis-lalanne-velickovic

Cristel Éditeur d’Art

Cristel Éditeur d’Art

Millésime 2017

Vladimir Veličković

Il faut le tenir pour ce qu’il est  : une puissance muséale, et même le plus grand peintre serbe vivant ! Un homme né à Belgrade, en 1935, puis lancé très vite sur les routes du monde. Après une première exposition au musée d’Art moderne de la Ville de Paris dès 1970, il représente, en 1972, son pays d’alors, la Yougoslavie, à la Biennale de Venise. Un peintre prodige, au dessin immédiatement reconnaissable sur n’importe quel continent, que l’on croirait signé au scalpel, vibrant, sanglant, étourdissant.

Il a créé l’estampe pour le 6e Prix Denis-Lalanne.

les-artistes-prix-denis-lalanne-velickovic

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

Millésime 2016

Philippe Cognée

Depuis qu’il a été révélé par une première grande exposition au musée des Beaux-Arts de Nantes, en 1988, Philippe Cognée poursuit une œuvre exigeante dont la critique contemporaine salue régulièrement l’importance. Importance technique d’abord puisque cet artiste français, né en 1957, a su imposer les vibrations particulières de sa peinture à la cire. Mais aussi une évidente importance anthropologique, chacune de ses toiles donnant à voir un monde sans frontière, où l’homme toujours se croise et se lie.

Il a créé l’estampe pour le 5e Prix Denis-Lalanne.

les-artistes-prix-denis-lalanne-cognée

Cristel Éditeur d’Art

Millésime 2015

Peter Klasen

Formé à l’École des Beaux-Arts de Berlin qui avait la réputation d’être un centre artistique d’avant-garde dans l’Allemagne de l’après-guerre, Peter Klasen, né à Lübeck en 1935, choisit très vite de s’installer à Paris où il développe, dans le courant de la Figuration narrative, un style personnel, immédiatement indentifiable. Pour tout dire, un trompe-l’œil interminable dénonçant une technologie devenue trop intrusive, sinon totalitaire. Quatre-vingts musées dans le monde conservent aujourd’hui ses œuvres.

Il a créé l’estampe pour le 4e Prix Denis-Lalanne.

les-artistes-prix-denis-lalanne-klasen

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

Millésime 2014

Peter Stämpfli

Georges Perec lui a consacré son Alphabet pour Stämpfli, et Pierre Cabanne a expliqué : « Les hommes ont inventé la roue, Stämpfli l’a peinte. » Car tel est le Suisse Peter Stämpfli, né à Deisswil, en 1937 : un peintre à la renommée internationale qui ne cesse, depuis 1966, de multiplier les expositions dans le monde sur le thème de l’empreinte du pneu. Une partie de son œuvre peut être admirée à la Fondation Stämpfli qui a ouvert, début 2011, un magnifique musée d’art contemporain à Sitges, en Espagne.

Il a créé l’estampe pour le 3e Prix Denis-Lalanne.

les-artistes-prix-denis-lalanne-stampfli

Fondation Stämpfli. Sitges

Cristel Éditeur d’Art

Millésime 2013

Erró

Des centaines d’expositions dans le monde et un record de 1 234 696 dollars aux enchères, chez Christie’s, en décembre 2007, pour sa toile Comicscape, ont fait de ce Viking, né en Islande en 1932, une légende de l’art contemporain. Son défi ? Rassembler sur des fresques géantes, en des milliers d’allégories, toutes les images et tous les désirs du siècle ! L’anthropologue Marc Augé l’a exactement résumé : « Erró, peintre mythique ».

Il a créé l’estampe pour le 2e Prix Denis-Lalanne.

les-artistes-prix-denis-lalanne-erró

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

Millésime 2012

Jacques Villeglé

Seul créateur européen vivant accroché dans la salle dédiée au Pop’Art, à New York, en 2004, lors de l’inauguration du MoMA agrandi, il est incontestablement l’un des artistes les plus admirés dans le monde. L’histoire retiendra qu’il a vu le jour à Quimper en 1926, et « inventé » les affiches lacérées en 1949, puis son alphabet sociopolitique en 1969. Il est aussi l’auteur d’une sculpture iconique: Saint-Malo. Là où tout a commencé.

Il a créé l’estampe pour le 1er Prix Denis-Lalanne.

les-artistes-prix-denis-lalanne-villeglé

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art